Le shiatsu : apprentissage et aventure

À première vue, le shiatsu est un outil d'accompagnement au service de celui qui le reçoit. Pourtant, à travers son apprentissage et sa pratique, le shiatsu se révèle riche d'enseignements pour le praticien.

1. Explorer son corps autrement

Le shiatsu adopte une vision globale, non seulement du corps mais aussi de l’être tout entier, dans sa dimension physique, psychique et émotionnelle. Il offre des ponts entre ces différentes réalités, qui ne font qu’une : la nôtre.

En intégrant cette compréhension nouvelle du corps, on apprend à le traiter avec respect et bienveillance.

2. Apprendre à se préserver

La première contre-indication à la pratique du shiatsu est « l’état physique, psychique et émotionnel du donneur ». Donner un shiatsu se fait avec qui on est et comment on est à l’instant T : autant être au mieux !

Posture, respiration, ergonomie, exercices, alimentation ; l’apprentissage du shiatsu fourmille d’outils pour prendre soin de soi au quotidien.

3. Recevoir du shiatsu régulièrement

L’apprentissage du shiatsu requiert de la pratique, beaucoup de pratique. En formation initiale, on donne et on reçoit tout autant. Par la suite, consulter d'autres praticiens permet d'expérimenter des approches différentes tout en prenant soin de soi.

4. Disposer d’outils toujours disponibles

Quand vous pratiquez le shiatsu, vous emportez vos outils avec vous où que vous alliez. Votre corps, vos mains, votre respiration : vous n’avez besoin de rien d’autre.

5. Faire l’expérience du flux

En psychologie, le flux (ou flow) définit l’état mental atteint quand on est pleinement concentré, engagé et satisfait dans l’instant présent.

Pendant une séance, l'attention se concentre sur l’alternance d’inspirations, d’expirations et l’écoute de ce qui se passe sous nos mains. C’est à la fois une attention à l’infiniment petit (du corps) et une connexion à l’infiniment grand (de l’énergie). Ça a un petit côté hypnotique !

6. S’ouvrir à une autre culture

Le concept d’énergie vitale - oublié en Occident - a été cultivé, raffiné et inscrit dans le quotidien au Japon et partout ailleurs en Asie. La découverte de l’énergétique orientale ouvre un accès à ces cultures lointaines.

7. Bénéficier d'un merveilleux outil d’accompagnement

Le shiatsu est un outil (presque) comme un autre dans le sens où il est ce qu’on en fait.

Les praticiens en shiatsu viennent d'horizons très différents et leur pratique est le plus souvent influencée par leur parcours personnel. Développement personnel, outil de confort, voie de reconversion professionnelle ou discipline complémentaire pour un praticien de santé : les possibilités sont nombreuses !

Que ce soit pour soi ou pour les autres, dans un cadre amical et familial ou professionnel, le shiatsu est un outil d’accompagnement psycho-corporel extraordinaire.

On reste en contact?

Rejoignez-moi sur votre réseau préféré.