Bien associer shiatsu et médicaments

20% des patients mentent à leur médecin sur le suivi de leur traitement.
Essentiellement par peur d'être jugés ou sermonnés. (source : JAMA network open, 2018)

Qu'en est-il vis-à-vis des praticien-ne-s shiatsu ?

Pourquoi faut-il en parler ?

À la question : « prenez-vous des médicaments actuellement ? », je lis parfois la surprise ou l'hésitation sur le visage de mes client-e-s.

La question pose question :
En quoi ça l'intéresse ? Quel rapport avec le shiatsu ? Dois-je lui vraiment lui dire que je prends tel ou tel médicament ?

Quand j'ai passé mon diplôme de Spécialiste en shiatsu, la question des traitements en cours était éliminatoire.
Elle devait impérativement être posée au début de l'épreuve pratique.
C'est dire son importance !

Aujourd'hui, la réponse m'intéresse pour deux raisons :

  1. Certains traitements peuvent modifier les réactions du corps - mieux vaut être prévenue pour construire la séance la mieux adaptée.
  2. Le shiatsu est compatible avec la plupart des médicaments mais il reste déconseillé dans quelques rares cas. Dans les 24h suivant un vaccin ou une anesthésie, par exemple.

Si on n'a pas l'information, on ne peux pas prendre les précautions d'usage.
Au risque d'une séance de shiatsu moins bénéfique. Pas top !

Lire l'article : Comment profiter au mieux de sa séance de shiatsu ?

Vous l'avez compris, il s'agit simplement de tenir compte des traitements en cours, pas de les discuter.

En tant que praticienne de shiatsu, je n'ai aucun avis à donner sur les médicaments qui vous ont été prescrits par un-e médecin ou recommandés par un-e pharmacien-ne.
À chacun son domaine de compétence !

Que faire de l'information quand on est praticien-ne shiatsu ?

L'avoir en tête le temps de la séance et … c'est tout.
Parce qu'il s'agit d'une donnée médicale avec toutes les obligations liées si elle est écrite :

  • accord explicite de l'intéressé-e - c'est-à-dire écrit,
  • preuve de la pertinence du stockage de l'information,
  • respect des conditions de sécurité de l'information médicale, que le support soit papier ou informatique.

Vous savez maintenant pourquoi parler médicaments avant votre prochain shiatsu.

Les cookies, je les préfère en cuisine. Il n'y a donc ni cookie, ni pistage sur ce site.
Mentions légales & Confidentialité
Aurélia Benoit, tous droits réservés.